Visite de ville

Valence d’Agen offre un riche patrimoine autant architectural à travers ses lavoirs, ses pigeonniers, ses églises, que paysagiste avec son jardin japonais ou public…

Le lavoir Saint-Bernard
En 1807, on décida de combler les mares du Plaça (actuelle Place Jean-Baptise Chaumeil) qui étaient trop boueuses. En compensation, on construisit le lavoir Saint-Bernard qui permit d’abreuver le bétail et les chevaux des gendarmes impériaux. La toiture semi-circulaire fut rajoutée à la demande des lavandières afin de les préserver « de la froidure de l’hiver et des intempéries ».

Le Lavoir Del Théron

C’est le plus ancien des trois lavoirs de la ville. Dès 1661, la fontaine fit l’objet de réparations de la part des consuls et une pierre gravée de leurs noms et des armoiries du seigneur maquis de Valence fut érigée au-dessus de la fontaine (pierre aujourd’hui disparue). En 1880, le mauvais état du lavoir nécessita des réparations, le Conseil Municipal de l’époque décida notamment qu’il devait être carrelé plutôt que cimenté à cause de la gelée. En 1906, la toiture fut refaite. Enfin la dernière restauration date de juillet 2003.

Le Lavoir du Pé de Gleyze

Datant du 19ème siècle, c’est le seul des trois lavoirs ne figurant pas à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Il est bâti dans un format plus traditionnel que les autres. Son emplacement n’en fait pas moins un site très agréable.

Si vous voulez en savoir plus sur les lavoirs et leur histoire, vous pouvez télécharger notre  fascicule ici
en format PDF

places d'agrément

Place Nationale

Cette place carrée, entourée primitivement de maisons à embans était le cœur de la bastide. En son centre fut construite la maison commune entourée elle-même d’amabans sous lesquels les marchands étalaient leurs marchandises les jours de marchés.

La Halle actuelle date de la fin du 19ème siècle. La plus ancienne maison de la place (17ème) bâtisse à colombages fut construite en biais pour faciliter le passage de la route de Bordeaux-Toulouse qui traversait alors le centre ville. Pour ces mêmes raisons les arcades côté sud de la place furent supprimées.

La Place du Colombier

Cette place, d’une trentaine d’années, accueille un pigeonnier sur piliers. Il fut transporté de Clermont-Soubiran à son emplacement actuel après restauration.

Les allées du IV Septembre
Ces allées comportent de nombreuses maisons à étages carrés du 19ème siècle. L’aménagement des allées et la création du jet d’eau ont été réalisés à la fin du XX ème Siècle.

L’allée des Fontaines

C’est sur l’emplacement des anciens fossés de la ville que l’on établit la belle promenade des fontaines. Pour y accéder plus commodément, on perça une quatrième porte de ville à proximité de la place centrale, à l’extrémité de la rue qui, depuis lors, à toujours porté le nom de Porte-Neuve. Les allées servirent par la suite à héberger le marché à la volaille et sont actuellement un lieu de promenade ombragée.

 église Notre Dame de Valence et l'Hôpital local

Eglise Notre-Dame

L’église primitive fut construite peu après la création de la bastide (1283) et avait un rôle défensif par sa position. L’église actuelle date de 1902. Elle est de style néo-renaissance. Son intérieur est gothique rayonnant. L’orgue construit en 1865 par Vincent Cavaillé Coll était à l’origine un orgue de salon. Le mobilier de l’église est récent, mais on peut néanmoins découvrir au-dessus du maître-autel une vierge à l’enfant en bois doré du début du 17ème, une statue de Saint-Bernard également en bois doré du 17ème et un tableau de 1726 provenant du couvent des Capucins et représentant l’apparition de la Vierge à Saint-Antoine de Padoue.

L’Hôpital Local

Il date de 1895 et fut construit grâce aux legs de M. Vergnes (riche commerçant de la région). Ce fut un hospice tenu par des religieuses jusqu’en 1973. Il a été restauré récemment et offre un exemple parfait de construction régionale par le mélange de briques et de pierres avec lesquelles il a été bâti.

 

jardins de Valnce d'Agen

Le jardin public

Situé dans l’enceinte de l’ancien couvent des Capucins, il est le reflet du souci de fleurissement de la ville (classement régional: 3 fleurs).

Le jardin japonais

Créé en avril 1997, c’est un  lieu où se mêlent
détente, tranquillité et dépaysement.

Jardin de Pontus

Ce parc de 7 hectares est un bassin d’orages (zone de récupération des eaux de
pluie de la ville). Inauguré en avril 2003, il est composé d’une passerelle, de 2
grands bassins engazonnés, d’aires de jeux pour enfants, d’un terrain de football et d’une aire pour ados.
Un aménagement paysagé a permis de rendre cette zone plus agréable, ainsi qu’un piétonnier de 1200m faisant le tour du parc.

Moulin de Cornillas

La Mouline, bâtisse de briques rouges luttant contre les eaux plus ou moins abondantes et conciliantes sur la rive gauche de la Barguelonne connaît une restauration progressive de la part du comité des Fêtes de Cornillas. L’objectif étant de refaire tourner un jour la turbine…
Aménagement du rond point en 2010.
A proximité du moulin de Cornillas, montez la côte de Castels, vous trouverez
la chapelle de Castels en hauteur.

Chapelle de Castels

La chapelle, curieusement située sur un promontoire qui se détache des coteaux
au-dessus de la plaine de la Garonne, est dédiée à Saint Jean-Basptiste.
Cette église datant du 13ème siècle est mentionnée dans les coutumes concédées le 22 février 1262 aux habitants de Clermont-Soubiran comme faisant partie de la seigneurie de Clermont.
Ne manquez pas le point du vue sur la ville et ses environs.

L’Espace Palayret

L’espace Palayret se situe sur l’ancienne voie Romaine de la ville.
Vous pourrez y observer la reconstitution d’une ruine d’église, d’un monument
romain ainsi que des plantations de vignes, oliviers et cyprès.

Si vous voulez en savoir  plus sur les visites de Valence d’Agen, vous pouvez télécharger notre fascicule ici en format PDF